En quoi consiste un désembouage ?

En premier lieu, votre entretien annuel de chaudière ou de chauffage au sol vient de se terminer. Durant cette maintenance, votre technicien a remarqué que le circuit de chauffage est encombré de dépôts et de diverses salissures qui se sont amalgamées avec le temps. Ces constatations implique que votre circuit de chauffage fonctionne avec beaucoup moins d’efficacité. Il va donc vous proposer d’effectuer une intervention spécifique, un désembouage.

Les étapes de l’intervention de désembouage

Tout d’abord, il faut répéter que le désembouage va permettre de retirer les divers dépôts qui tapissent l’intérieur de votre circuit de chauffage. Calcaire, corrosion et impuretés de toutes sortes s’amoncellent et forment ce que l’on appelle de la « boue ». Ainsi, le terme de désembouage se comprend tout de suite mieux. Ces salissures empêchent l’eau de circuler normalement dans le circuit de chauffage. Cela donne lieu à deux effets nocifs. Une baisse d’efficacité du chauffage et un accroissement de la facture d’énergie.

P remièrement, un diagnostic doit être effectué. Cela se traduit par une inspection de l’eau du circuit de chauffage, de la performance de chauffe des radiateurs et d’une évaluation générale des performances du système.

Ensuite, le technicien procède au drainage du système afin d’évacuer l’eau sale. Une fois le circuit partiellement vidé, un produit chimique nettoyant de désembouage est introduit dans le circuit. Il va dissoudre les particules qui restent accrochées dans les radiateurs et les conduites. A l’aide d’un outillage spécifique, une sorte de pompe, le produit pourra circuler dans le système.

Cette opération de désembouage se termine avec le rinçage du circuit à l’eau claire. Enfin, le technicien pourra à nouveau remplir tout le circuit avec de l’eau propre.

Durée, fréquence et coût de l’intervention

Comme vous pourrez vous en douter, la durée d’une intervention de désembouage dépend principalement de la taille du circuit de chauffage. Toutefois, voici les temps moyens estimés pour chaque étape. Par exemple, en fonction de la complexité du système, rien que le diagnostic peut prendre de 30 minutes à une heure. Même estimation de temps pour purger le circuit de chauffage. En revanche, l’injection et la circulation du produit de désembouage peut prendre plusieurs heures.

Ensuite, la phase qui consiste à rincer le système peut également durer quelques heures. Enfin, reste le remplissage après nettoyage avec de l’eau propre. Là aussi, un créneau de 30 minutes à une heure est nécessaire.

La fréquence du désembouage dépend elle de l’ancienneté de l’installation. On peut effectuer une intervention de désembouage la première année pour éliminer les particules après la première mise en service. Pour les circuits de chauffage plus anciens, les constructeurs recommandent en général une opération de désembouage tous les 5 à 10 ans.

Néanmoins, en fonction de l’état du circuit, ce délai pourra être resserré. Enfin, la configuration spécifique du chauffage (radiateurs couplés à une chaudière à gaz, plancher chauffant…) peut induire également une fréquence différente.

En ce qui concerne le coût de l’opération, encore une fois, la dimension du circuit joue sur le prix du devis. Le coût dépend aussi d’interventions annexes comme la purge des radiateurs si besoin.

Pour terminer sur le sujet, disons qu’une intervention de désembouage coûte entre 300 et 800 euros, parfois un peu plus.

Seul un devis personnalisé demandé à un professionnel du secteur vous renseignera sur le montant exact.